Rechercher

Ce qui nous rassemble parfois nous divise


Viens-là, viens t’asseoir à côté de moi, Mon ami étrange, mon inconnu familier… On nous ferait presque croire que, toi et moi, Nous sommes de part et d’autre d’un mur invisible. Presque… hein ? Presque, rassure-moi.

Car qui ? Qui a dit cela ? Qui nous a placés de part et d’autre de cette paroi de verre ? Qui, de toi ou de moi, sait s’il est du bon côté ? Oui, quelqu’un a construit ce mur invisible. Ces Grands Méchants qui depuis toujours dorment sous nos lits, Crient sur nos écrans, dansent sur la musique de nos peurs.

Mais qui choisit de le rendre visible, de plus en plus visible, ce Mur ? C’est toi, c’est moi, mon ami étrange, mon inconnu familier… C’est nous. Trop tentés par ce souffle dans nos oreilles, Qui veut nous faire croire que nous « savons » mieux, du côté où nous sommes, Ce souffle qui creuse un peu plus chaque jour Cette crevasse entre Nous.

Alors Viens. Prend tes mots, tes bras, tes Joies, tes nuits, tes rêves, toutes les cabrioles que tu n’as pas encore faites, et viens… Ouvrons les yeux plus grands et… Allons briser ensemble ce mur. Créons un jardin, où nos valeurs communes peuvent pousser. Plutôt que de voir seulement ce qui doit être arraché.

Je sais, ça peut paraître naïf, Mais comment cueillir les fleurs quand on a le poing fermé ?


𝐼𝑛𝑠𝑝𝑖𝑟𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑜𝑙𝑓𝑎𝑐𝑡𝑖𝑣𝑒 ∞ 𝐿’𝑜𝑑𝑒𝑢𝑟 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑃𝑙𝑢𝑖𝑒

Virginie Holaind